SAINT-JEAN, N.-B. – Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Joe Oliver, a visité mardi la plus importante raffinerie de pétrole au Canada dans le but de «vendre» le projet d’oléoduc qui permettrait de transporter du pétrole brut de l’Alberta vers l’est du pays.

Le ministre Oliver a visité la raffinerie Irving de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, puis il a vanté les mérites du projet d’oléoduc, dans un discours à la chambre de commerce de l’endroit.

Selon M. Oliver, la construction de l’oléoduc profitera à tous les Canadiens, et elle permettra de créer des emplois et de stimuler les investissements dans les provinces de l’Atlantique.

Il a soutenu qu’à la suite de la décision des États-Unis d’augmenter leur production de gaz et de pétrole, il est impératif que le Canada diversifie ses marchés. Selon le ministre Oliver, l’oléoduc Ouest-Est permettrait d’atteindre cet objectif.

Le président d’Irving Oil, Mike Ashar, assure que l’entreprise souhaite acheter davantage de pétrole albertain et qu’elle aimerait que le projet d’oléoduc se concrétise.

Des ministres du gouvernement du Québec ont d’abord très mal accueilli ce projet, mais la première ministre Pauline Marois a ensuite indiqué qu’elle mettra sur pied un comité chargé d’en déterminer les avantages.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!