TORONTO – Des centaines d’étudiants se sont réunis devant l’Assemblée législative de l’Ontario, jeudi, afin de faire entendre leurs préoccupations à propos du conflit de travail qui fait rage dans les écoles de la province.

Des étudiants des écoles primaires et secondaires ont dit qu’ils ne favorisaient aucune partie dans ce conflit, et qu’ils veulent simplement retrouver leurs activités parascolaires.

Certains disent qu’ils sont devenus des victimes de la politique parce que leur année scolaire a été interrompue.

Des enseignants d’écoles secondaires publiques ont cessé leurs activités bénévoles comme le mentorat, ainsi que d’autres tâches administratives non rémunérées.

Ils protestent contre la nouvelle loi qui permet au gouvernement libéral d’interdire une grève, ainsi que d’imposer une nouvelle convention collective afin de geler les salaires et de réduire des avantages sociaux.

L’étudiant de 11e année Daniel Gignac a mentionné jeudi que de nombreux jeunes vont aboutir dans les rues s’ils n’ont plus d’activités parascolaires.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!