Gene J. Puskar Gene J. Puskar / The Associated Press

MONTRÉAL – MasterCard Canada entend suivre l’exemple de Visa et majorer à son tour les frais de transaction pour les petits commerçants cet été, a indiqué vendredi la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

La société de cartes de crédit prévoit hausser ces frais de 20 pour cent à compter du 1er juillet, les faisant passer de 6,4 à 7,7 points de base, a précisé la FCEI.

Bien que la majoration des frais prévue par MasterCard soit légèrement moins importante que celle de Visa, la FCEI est «vraiment déçue» de la décision de MasterCard, a affirmé la vice-présidente des affaires nationales de l’organisme, Corinne Pohlmann, faisant valoir que les petits commerçants faisaient toujours face à l’incertitude économique.

Mme Pohlmann a également jugé «particulièrement surprenante» la hausse décidée par MasterCard et Visa, compte tenu du fait que le Tribunal de la concurrence s’apprête à faire connaître sa décision au sujet d’un dossier impliquant les deux géants des cartes de crédit.

«Malheureusement, la seule concurrence entre Visa et MasterCard est de voir qui peut augmenter le plus les prix imposés aux commerçants et aux consommateurs, et proposer les frais les plus élevés aux banques canadiennes», a affirmé Mme Pohlmann.

Dans un communiqué émis par courriel, MasterCard a de son côté affirmé avoir exploité depuis 45 ans un réseau sans problème et inspirant confiance.

«Nous travaillons continuellement afin d’établir un équilibre entre les réseaux de paiements afin que toutes les parties payent leur juste part», a indiqué la société.

MasterCard a indiqué vouloir continuer de travailler avec les marchands et les institutions émettrices de cartes afin de mettre en place des méthodes de paiement «fournissant aux consommateurs une expérience d’achat de valeur».

La FCEI demande au Tribunal de la concurrence de permettre aux commerçants de facturer des frais supplémentaires lorsque les frais de transaction d’une carte sont plus élevés. La FCEI demande également le droit de refuser certaines cartes assorties de frais plus élevés.

MasterCard a promis de mettre en vigueur deux légères réductions de frais cet automne, selon la FCEI, mais elle offre déjà une carte «super privilèges».

Le 30 octobre dernier, la FCEI se disait «vivement préoccupée» par la décision de Visa d’augmenter certains frais imposés aux commerçants canadiens.

«Les PME ont déjà de la difficulté à composer avec les hausses importantes des frais de traitement des transactions par carte de crédit qui ont suivi le lancement des cartes de crédit privilèges pendant la récession», indiquait alors l’organisme dans un communiqué de presse.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus