OTTAWA – Martha Hall Findlay, candidate dans la course à la direction du Parti libéral du Canada, suggère une augmentation de la TPS une fois que l’économie sera dans un meilleur état.

L’ancienne députée fédérale à Toronto connaît les risques de donner de telles munitions aux conservateurs, qui accusent souvent les libéraux de vouloir augmenter les impôts et les taxes, et de dépenser sans compter.

Mme Hall Findlay affirme cependant que les libéraux doivent avoir le courage de leurs convictions et ne pas laisser la peur des attaques du camp adverse leur lier la langue concernant des questions controversées.

Selon elle, la plupart des libéraux et certains économistes s’opposaient à la décision du premier ministre Stephen Harper de réduire la taxe sur les biens et les services à 6,0 pour cent, puis à 5,0. Elle estime qu’il serait maintenant hypocrite de la part des libéraux de refuser d’envisager le retour à une TPS à 7,0 pour cent.

Mme Hall Findlay assure qu’elle ne dépenserait pas les revenus supplémentaires: elle les utiliserait plutôt pour éliminer le déficit affiché par le gouvernement Harper et pour rembourser la dette.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!