Archives Métro

MONTRÉAL — Le Cirque du Soleil a annoncé mercredi la mise à pied d’ici la fin du mois de mars de 400 employés à travers le monde.

La plupart des employés touchés travaillent cependant à Montréal. Le ralentissement du rythme des nouvelles productions a contraint l’entreprise à réajuster son modèle affaires, a plaidé la directrice principale des relations publiques de l’entreprise, Renée-Claude Ménard.

Ainsi, les activités de l’entreprise ne sont actuellement pas rentables, a ajouté Mme Ménard, qui a cependant tenu à préciser que le Cirque du Soleil n’était “pas en crise”.

“Oui, il va y avoir des impacts sur les emplois, mais il va aussi y avoir une révision en profondeur des coûts”, a-t-elle souligné.

La veille, en entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, elle avait fait valoir qu’il s’agissait “d’un ajustement tout à fait normal pour n’importe quel type d’entreprise”.

“Le marché a beaucoup changé depuis les dernières années”, a expliqué Mme Ménard en conférence de presse, ajoutant que la force du dollar canadien avait également nui aux activités de l’entreprise.

Le Cirque du Soleil exploite 19 spectacles aux quatre coins de la planète. Quatre productions, autres que les 19 encore en tournée, ont été récemment laissées de côté. L’entreprise emploie environ 5000 personnes à l’échelle internationale, dont 2000 à ses bureaux montréalais.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!