Archives Métro Le commissaire à la lutte à la corruption, Robert Lafrenière

Revenu Québec a émis 388 chefs d’accusation de fraude fiscale et octroyé plus de 2 M$ d’amendes à diverses entreprises dans le milieu de la construction dans le cadre du Projet Grattoir de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), a annoncé jeudi le commissaire Robert Lafrenière.

La société Civ-Bec inc. de Saint-Jean-sur-Richelieu et ses administrateurs, Pasquale Fedele, Jacques Lavoie et Patrick Alain, sont accusés d’avoir fait de fausses déclarations et des réclamations de fausses dépenses afin de diminuer l’impôt à payer, notamment.

Revenu Québec a également perquisitionné les Entreprises Defcon inc et Excavation et Transport Lacroix, puisque des motifs raisonnables permettent de croire que ces compagnies auraient remis des factures de complaisance à la société Civ-Bec inc.

Le projet Grattoir est une enquête réalisée par Revenu Québec, le Services des enquêtes sur la corruption de la Sûreté du Québec, deux unités de l’UPAC et le Bureau de la Concurrence du Canada.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!