OTTAWA – Le gouvernement fédéral a fermé son ambassade au Caire pour la journée, dimanche, et averti les Canadiens en Égypte de faire preuve «d’une grande prudence».

Ottawa justifie sa décision par «le caractère imprévisible des conditions de sécurité» et «les manifestations qui continuent de se produire partout dans le pays».

Le président égyptien Mohammed Morsi a décrété l’état d’urgence pour 30 jours, assorti d’un couvre-feu, dans les trois provinces du canal de Suez les plus touchées par une vague de violences politiques qui ont fait plus de 50 morts en trois jours.

Les manifestations sont souvent attribués aux gestes d’amateurs de soccer politisés, les Ultras, qui se retrouvent souvent au coeur d’affrontements avec la police.

Ces mêmes partisans de soccer ont alimenté des manifestations contre les militaires qui ont dirigé l’Égypte après la chute de l’ex-dirigeant Hosni Moubarak et l’élection de M. Morsi en juin dernier a la suite des premières élections libres jamais organisées en Égypte.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!