CALGARY – Le jury d’un procès pour agression sexuelle concernant un psychiatre de Calgary semble être arrivé à une impasse.

Après trois jours de délibérations, le jury a envoyé une note à la juge Donna Shelley.

Le document indique qu’en dépit de vigoureuses et longues délibérations, les jurés n’ont pas été en mesure d’obtenir un verdict sur aucune des neuf accusations contre le Dr Aubrey Levin.

L’homme de 74 ans est accusé d’avoir molesté neuf patients de sexe masculin qui avaient un ordre de la cour pour le consulter, et ce de 1999 à 2010.

Les allégations ont fait surface en 2010, après qu’une personne eut secrètement enregistré un examen lors duquel Levin semblait l’agresser.

Les vidéos, présentées en cour à l’automne dernier, montrent Levin détacher la ceinture et le pantalon de l’homme, alors qu’il semble que le médecin lui fait des attouchements.

L’accusé a nié toutes les accusations et affirme avoir mené des examens pour aider à régler des problèmes de dysfonction érectile.

Ses services étaient fréquemment utilisés par les tribunaux pour évaluer des patients et offrir son opinion d’expert lors d’audiences.

La juge Shelley s’est dite en faveur du retrait du jury pour la nuit, et d’une reprise des délibérations lundi.

L’affaire a pris une tournure étrange, après que le début des délibérations. L’une des jurés qui a été remerciée il y a quelques semaines a déclaré à la cour qu’elle avait été approchée près du palais de justice et s’était fait offrir une enveloppe pleine d’argent pour déclarer Levin non coupable.

La femme du psychiatre, Erica, est maintenue en résidence surveillée pour outrage au tribunal et devrait être accusée d’obstruction à la justice au cours des prochains jours.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!