LÉVIS, Qc – Une vaste campagne d’affichage est lancée partout au Québec ce mercredi dans l’espoir qu’elle puisse aider à retracer Marilyn Bergeron, une jeune femme qui est introuvable depuis le 17 février 2008.

Ce jour là, il y a près de cinq ans, Mme Bergeron, qui avait alors 24 ans, a quitté la résidence de ses parents, à Lévis, vers 11h15, pour aller faire des courses en disant à sa mère qu’elle serait de retour plus tard.

En début d’après-midi, une caméra de surveillance a capté des images de la jeune femme qui tentait d’effectuer un retrait au guichet automatique de la caisse Desjardins de Loretteville. Elle s’est ensuite rendue au Café Dépôt de Saint-Romuald, à Lévis, où elle a acheté un café avec sa carte de crédit.

Elle n’a jamais été revue et sa famille demeure sans nouvelle d’elle depuis ce jour.

La campagne de distribution d’affiches est orchestrée par Enfant-Retour Québec, en collaboration avec la famille de Mme Bergeron et le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Jusqu’à la semaine prochaine, plus de 5000 affiches de Marilyn Bergeron seront distribuées dans les 66 succursales Café Dépôt du Québec.

Des affiches seront aussi distribuées dans des commerces du quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, où Mme Bergeron a habité pendant 3 ans.

Au jour de sa disparition, Marilyn Bergeron était vêtue d’un manteau noir avec capuchon de fourrure grise, de bottes noires en suède avec un contour de fourrure et d’un pantalon en velours gris. Elle avait un sac à dos noir.

Elle mesure environ 1m70, pèse 115kg, a les cheveux bruns et les yeux verts.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!