HALIFAX – Les recherches se poursuivaient, lundi, pour retrouver cinq pêcheurs qui sont disparus après que leur bateau eut chaviré au large du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, un secteur soufflé par des vents violents ayant provoqué des vagues de 10 mètres de hauteur.

Cinq personnes étaient à bord du bateau long de 13 mètres lorsqu’un signal de détresse a été envoyé dimanche à 23 h, selon le porte-parole de la Marine, le lieutenant Peter Ryan.

Un hélicoptère de l’Aviation royale canadienne et deux vaisseaux de la Garde côtière canadienne ont été dépêchés dans le secteur, à environ 120 kilomètres à l’ouest de la ville de Liverpool.

Les recherches sont cependant difficiles en raison des conditions météorologiques: la visibilité est réduite, les vents sont violents et la mer est agitée, a affirmé le lieutenant Ryan.

Un bateau de sauvetage a été aperçu tôt lundi matin par un avion de la Garde côtière américaine, a ajouté le lieutenant sans toutefois fournir plus de détails.

Le coordonnateur d’urgence de Barrington, Eddie Nickerson, a signalé que les 7000 habitants de la municipalité étaient impatients d’avoir des nouvelles des personnes qui manquent à l’appel.

Selon M. Nickerson, les cinq disparus seraient de familles différentes, mais tous de la région de Woods Harbour, à l’extrémité ouest de la Nouvelle-Écosse.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!