OTTAWA – Les Nations unies ont confirmé que l’un de leurs employés, qui pourrait être canadien, est porté disparu le long de la frontière entre Israël et la Syrie.

Eduardo Del Buey, porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU, a déclaré mardi lors d’une conférence de presse à New York qu’un employé travaillant avec la mission de paix sur le plateau du Golan manquait à l’appel dans la région.

M. Del Buey n’a pas voulu confirmer le nom ou la nationalité de cet employé, mais des médias israéliens l’identifient comme Carl Campeau, un conseiller juridique canadien.

Le porte-parole onusien s’est refusé à tout autre commentaire.

Le Times of Israel rapporte que cet employé oeuvrait au sein de la Forces des Nations unies chargée d’observer le désengagement, sise du côté syrien de la zone démilitarisée séparant les deux pays.

Des troupes loyales au président Bashar al-Assad ont apparemment fui le plateau du Golan, laissant le contrôle de la région aux forces rebelles.

M. Campeau serait porté disparu depuis plusieurs jours.

Le ministère canadien des Affaires étrangères n’a pas commenté sa disparition, bien que des sources gouvernementales affirment qu’une équipe interne, habituellement activée lorsqu’un Canadien est pris en otage à l’étranger, a été mise sur pied au sein du ministère pour enquêter.

Le Canada a participé à la mission de maintien de la paix le long de la frontière syrienne depuis ses débuts, en 1974, et ce jusqu’en 2006, lorsque les dernières troupes ont été retirées au même moment où la guerre en Afghanistan prenait de l’ampleur.

Selon des sources gouvernementales, M. Campeau est un civil travaillant directement pour les Nations unies, et n’agissant donc pas au nom du gouvernement canadien.

Depuis le début de la guerre civile en Syrie il y a près de deux ans, une série d’affrontements de plus en plus violents ont eu lieu le long de la frontière israélienne entre rebelles et forces pro-gouvernementales.

La mission onusienne, actuellement sous le commandement d’un général indien, a imposé des mesures de sécurité plus strictes.

Israël a conquis le plateau du Golan des mains de la Syrie en 1967.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!