OTTAWA – Le candidat à la chefferie du Parti libéral du Canada (PLC) Martin Cauchon s’est joint aux efforts concertés visant à nuire au meneur présumé de la course, Justin Trudeau.

L’ancien ministre fédéral demande à son adversaire de rembourser les organismes sans but lucratif qui l’ont payé pour prononcer des discours publics lorsqu’il était député.

Selon M. Cauchon, s’exprimer devant de tels groupes devrait faire partie des activités régulières d’un député, et il impute cette «erreur» de M. Trudeau à un manque d’expérience.

Justin Trudeau a révélé avoir accumulé 277 000 $ en honoraires de discours en public depuis qu’il est devenu député en 2008, chose à laquelle la commissaire à l’éthique Mary Dawson n’a rien trouvé à redire.

Dominic LeBlanc, l’un des alliés de M. Trudeau, soutient que M. Cauchon a décidé que la seule façon d’attirer l’attention sur sa campagne sans véritable éclat est de rejoindre «le groupe de combattants négatifs» qui attaquent le meneur de la course.

Le député montréalais Marc Garneau et l’ancienne députée Martha Hall Findlay ont tous deux lancé des piques contre M. Trudeau au cours des dernières semaines.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!