HALIFAX – Le ministre de la Justice de la Nouvelle-Écosse, Ross Landry, s’est engagé à examiner le cas d’une adolescente de 17 ans qui s’est suicidée plus d’un an après une prétendue agression sexuelle.

M. Landry, qui en a fait l’annonce mardi, veut en savoir davantage sur la façon dont la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a traité le cas de Rehtaeh Parsons, de Cole Harbour.

La jeune femme est décédée dimanche soir après s’être pendue la semaine dernière.

Sa mère, Leah Parsons, est insatisfaite de la réaction de la GRC qui a conclu qu’il n’y avait aucune raison pour accuser quatre garçons d’agression sexuelle envers l’adolescente, il y a environ 18 mois.

Le ministre Landry espère rencontrer la mère de Rehtaeh Parsons, qui a aussi soutenu que sa fille avait été victime d’intimidation.

Un peu plus tôt, le ministre avait défendu la position de la GRC en expliquant qu’il ne voulait pas mettre en doute sa gestion de l’affaire. Il s’engage maintenant à explorer les mécanismes qui existent pour examiner les actions des autorités compétentes afin de s’assurer que le système de justice fonctionne au mieux de ses possibilités.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!