Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne Steven Blaney

SÉOUL, Corée du Sud – Le ministre canadien des Anciens combattants, Steven Blaney, s’est montré émerveillé, jeudi, par le calme régnant à Séoul, malgré la pression et les menaces du régime de Kim Jong Un envers son voisin du sud.

Le ministre assure qu’il n’a à aucun moment envisagé d’annuler ou d’écourter la visite qu’il effectue dans ce pays en compagnie d’une trentaine d’anciens combattants du conflit qui a sévi de 1950 à 1953. Il a toutefois précisé qu’il avait reçu des mises à jour régulières de sécurité de l’ambassade canadienne et des responsables sud-coréens.

La tension sur la péninsule divisée couve depuis des semaines.

Le Sud a averti qu’il y aurait des conséquences graves advenant la fermeture permanente d’un complexe industriel en coentreprise à Kaesong, en Corée du Nord.

La Corée du Sud a fixé à vendredi la date limite pour les négociations sur l’avenir de la coentreprise.

Au début du mois, la Corée du Nord a interdit aux Sud-Coréens de traverser la frontière et d’entrer dans l’usine, puis a retiré les 53 000 travailleurs du Nord qui exploitent les lignes d’assemblage.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!