SASKATOON – Certains diront qu’un professeur de la Saskatchewan se met un doigt dans l’oeil s’il pense rendre tout à fait acceptable de se le mettre dans le nez.

Le professeur agrégé en biochimie de l’Université de la Saskatchewan tente d’intéresser davantage d’étudiants à la science en se penchant sur les bénéfices pour la santé de manger des croûtes de nez.

Scott Napper fait valoir que notre système nous pousse à faire divers gestes parce qu’ils sont finalement à notre avantage.

Le professeur soutient que les éléments muqueux emprisonnent les germes et les empêchent de se rendre ailleurs dans le corps, mais que si nous les consommons, ils peuvent aider à solidifier notre système immunitaire en l’exposant à ces germes.

Alors il affirme que les parents ne devraient pas se fâcher lorsque leurs enfants ressentent le besoin de se mettre un doigt dans le nez.

Scott Napper dit espérer mener une étude dans laquelle certains types de molécules seraient insérés dans le nez de participants, pour ensuite être ingérés par la moitié de ceux-ci.

Il a exprimé à la blague que le plus difficile serait de trouver des volontaires pour cette expérience.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!