Archives Métro

SAINTE-THÉRÈSE, Qc – Cinq membres d’une même famille extirpés des flammes d’un important incendie samedi matin dans une résidence de Sainte-Thérèse, au nord de Montréal, demeureront à l’hôpital quelques jours en raison de leur état sérieux.

Les victimes, trois jeunes enfants et leurs parents, ont été trouvées inconscientes dans leur logement.

La police a confirmé que les parents avaient été plongés dans un coma artificiel et que les trois enfants, des garçons de 7 et 10 ans ainsi qu’une fillette de 3 ans, étaient soumis à une puissante médication.

C’est vers 7 h 20 que policiers, pompiers et ambulanciers se sont rendus dans un quadruplex de la rue Saint-Charles pour trouver dans l’un des appartements cinq personnes affaissées au sol.

Le sergent Martin Charron, porte-parole du service de police local, a déclaré que les autorités avaient reçu un appel signalant qu’une épaisse fumée blanche s’échappait de l’édifice.

Les cinq victimes ont d’abord été emmenées à l’Hôpital de Saint-Eustache. Les trois enfants ont été transférés par la suite à l’hôpital Sainte-Justine, à Montréal, alors que les parents ont été conduits au Centre des grands brulés de l’Hôtel-Dieu de Montréal.

Selon le sergent Charron, les pompiers ont mis environ une heure à éteindre le brasier.

Les enquêteurs tentent toujours de déterminer la cause de l’incendie.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!