VERCHÈRES, Qc – Les 320 travailleurs de Kronos Canada ont rejeté à 93 pour cent une offre dite finale et globale de l’employeur, lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue à Verchères, en Montérégie, jeudi soir.

Les employés de l’entreprise spécialisée dans la production du dioxyde de titane ont réitéré à leur comité de négociation le mandat de parvenir à une entente satisfaisante visant à maintenir leurs acquis, notamment au chapitre de la protection des emplois.

Selon le syndicat affilié à la CSN, les reculs, qui apparaissent dans l’offre déposée par l’employeur jeudi matin, sont «totalement inacceptables». Ils impliqueraient une diminution radicale des conditions de travail.

Le recourt à la sous-traitance entraînerait, toujours d’après la partie syndicale, la perte de près du tiers des emplois spécialisés à plus ou moins long terme.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!