MONTRÉAL – Quelque 900 soldats canadiens reviennent au pays ce mois-ci après une mission de neuf mois en Afghanistan. Le premier groupe de 90 militaires québécois est arrivé cette fin de semaine à Valcartier, les autres suivront d’ici la mi-juillet.

Le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada a participé à l’Opération Attention dans le cadre d’un mandat confié par l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) pour la formation des forces de sécurité afghanes.

Les Canadiens étaient majoritairement cantonnés dans la région de Kaboul. Aucun soldat n’a perdu la vie durant ce déploiement.

C’est un contingent d’Edmonton qui prend la relève pour la dernière rotation de soldats canadiens en Afghanistan. Ottawa s’est engagé à clore sa participation et à rapatrier ses derniers militaires au mois de mars 2014.

L’OTAN a déjà transféré il y a quelque temps la responsabilité des opérations de sécurité au gouvernement afghan. Les Forces canadiennes s’occupent maintenant de l’entraînement des policiers, des soldats et des officiers afghans. Les Canadiens ne prennent part à aucune mission de combat.

Selon le lieutenant-colonel Christian Lemay, le chef des Affaires publiques au Commandement des opérations interarmées du Canada à Ottawa, la mission peut être qualifiée de succès.

«Les objectifs de la mission ont été remplis à 100 pour cent, affirme-t-il. Notre moyen de mesurer le succès de la mission canadienne, c’est notre capacité à transférer les opérations de sécurité à la grandeur du pays au ministère de la Défense et au ministère de l’Intérieur qui s’occupe de la police.»

Le lieutenant-colonel Lemay explique que parallèlement à la mission d’entraînement, les préparatifs vont bon train pour s’assurer de terminer le mandat en Afghanistan d’ici mars 2014.

«Nous, on est déjà à planifier le rapatriement de l’équipement et du personnel pour rencontrer les objectifs du gouvernement canadien», précise le militaire.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus