MONTRÉAL – Groupe WSP Global Inc. annonce mercredi que sa filiale canadienne, WSP Canada Inc. a reçu l’autorisation de l’Autorité des marchés financiers (AMF) de conclure des contrats publics au Québec.

WSP Canada est donc désormais inscrite au registre des entreprises autorisées, tenu par l’AMF.

WSP Canada était auparavant connue sous le nom de Genivar, une firme qui a été éclaboussée lors des audiences de la Commission Charbonneau. Les travaux de la Commission sur la corruption au sein de l’industrie de la construction se sont notamment attardés à un ancien haut dirigeant au sujet de dons illégaux de 500 000 $ à des partis politiques. La firme a aussi été citée dans des allégations de partage de contrats.

En tout début du mois dernier, la firme d’ingénierie a annoncé qu’elle adoptait un nouveau nom et avec un nouveau symbole boursier, WSP Global (TSX:WSP). Genivar avait fait l’acquisition de l’entreprise britannique WSP Group PLC au milieu de 2012 pour l’équivalent de 442 millions $ CAN, un geste qui avait permis à l’entreprise d’élargir ses activités à l’extérieur du Canada et de tripler ses revenus totaux.

WSP compte approximativement 15 000 employés répartis dans 35 pays.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!