GATINEAU, Qc – La mise en accusation d’un septuagénaire de Gatineau pour des attouchements sexuels commis sur cinq enfants de 4 à 10 ans a déclenché une cascade de nouvelles accusations provenant de nouvelles victimes.

Lawrence Doris, âgé de 78 ans, avait d’abord comparu le 21 novembre au Palais de justice de Gatineau pour faire face à six accusations reliées à ces cinq victimes.

Cependant, la diffusion de l’information dans les médias n’a pas tardé à provoquer de nouvelles révélations, alors que neuf autres victimes se sont fait connaître auprès des services policiers de Gatineau.

L’enquête a alors permis aux autorités de déposer 11 nouveaux chefs d’accusation contre le septuagénaire, dont incitation à des contacts sexuels, contacts sexuels, attentat à la pudeur et grossière indécence.

Lawrence Doris connaissait toutes ses victimes et se trouvait donc en relation de confiance.

Encore une fois, l’ensemble des victimes étaient âgées entre 4 et 10 ans. Les gestes reprochés se seraient produits entre 1982 et 2013.

Doris avait été remis en liberté conditionnelle à l’issue de sa comparution en novembre dernier. Il lui est notamment interdit de se trouver seul en présence d’enfants et de communiquer avec ses victimes.

Il devra revenir en Cour le 10 février prochain.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!