Jeff McIntosh Dave Hancock, premier ministre de l'Alberta

EDMONTON – L’Alberta annule sa participation au Congrès mondial du pétrole, qui se tiendra le mois prochain à Moscou, afin de protester contre les actions de la Russie en Ukraine.

Cette décision se veut un message de soutien envers l’Ukraine, et d’inquiétude sur la tension montante que la Russie a installée dans la région, a déclaré mercredi le premier ministre albertain, Dave Hancock.

L’annonce de son retrait étant tout juste transmise aux organisateurs, l’Alberta n’avait pas encore reçu de réponse.

M. Hancock a affirmé ne pas s’inquiéter des répercussions de sa décision, ajoutant qu’il fallait parfois «poser le bon geste pour les bonnes raisons».

Le 21e Congrès mondial du pétrole, du 15 au 19 juin, est considéré comme le salon commercial par excellence pour l’industrie du gaz et du pétrole. Selon le site Internet de l’événement, 3000 délégués, dont 400 présidents de compagnies, parleront affaires avec des autorités gouvernementales et des acteurs de l’industrie.

M. Hancock a informé 13 compagnies de l’Alberta qui prévoyaient aller à Moscou de son retrait du congrès. Il a affirmé qu’il ne les encourageait pas à suivre son exemple, mais qu’il leur demanderait de ne pas participer à des événements commandités par le gouvernement russe.

La province devait tenir un kiosque au congrès et aider les dirigeants de compagnies albertaines à réseauter.

Le Canada fait partie des pays occidentaux qui imposent des sanctions économiques et des interdictions de voyager à des entreprises et des individus de la Russie.

Selon le ministre albertain des Relations internationales et intergouvernementales, Cal Dallas, la Russie est le dixième partenaire commercial en importance pour la province. Ce chiffre est toutefois trompeur, puisque l’essentiel des échanges commerciaux se font avec les États-Unis.

MM. Hancock et Dallas ne se souvenaient pas qu’une décision semblable sur la scène internationale ait déjà été prise par l’Alberta.

«Je décrirais ce type de mesure comme hors norme», a dit M. Dallas. Selon le ministre, une somme d’environ 100 000 $ a déjà été engagée pour la présence de l’Alberta au sommet, sur un budget total de 180 000 $.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!