Adrian Wyld Thomas Mulcair. Adrian Wyld / La Presse Canadienne

OTTAWA – Le Nouveau Parti démocratique continue d’utiliser des ressources parlementaires pour son personnel travaillant à Montréal, Québec et Toronto.

Et le leader du NPD, Thomas Mulcair, a indiqué qu’il compte engager une personne de plus pour travailler en Saskatchewan.

Toutefois, les employés travaillent maintenant depuis leur résidence, plutôt que dans des bureaux-satellites que paient le parti.

Selon M. Mulcair, le nouvel arrangement respecte le règlement adopté le mois dernier par le Bureau de régie interne, l’organisme de direction de la Chambre des communes responsable des questions financières et administratives qui concernent la Chambre.

En réponse à des plaintes des libéraux et des conservateurs selon lesquelles le NPD faisait un usage inapproprié de ressources parlementaires pour financer des activités partisanes, le Bureau a adopté un règlement administratif provisoire interdisant aux députés de payer, à même leur budget, du personnel travaillant de lieux «qui sont la propriété, loués ou contrôlés d’un parti politique».

Le Bureau continue d’enquêter l’utilisation de ressources parlementaires par le NPD pour payer du personnel qui travaille à l’extérieur de l’enceinte parlementaire ou dans les bureaux de comté de députés.

M. Mulcair assure que le personnel sur la liste de paie de la Chambre des communes ne participe pas à des activités partisanes, mais les libéraux et les conservateurs se sont plaints qu’ils sont, en fait, des organisateurs travaillant sur le terrain pour le NPD.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!