SEPT-ILES, Qc – Un avion en difficulté a causé un branle-bas de combat à l’aéroport de Sept-Îles, sur la Côte-Nord, lundi soir.

Le petit appareil, qui comptait une seule personne à son bord, a finalement pu atterrir peu avant 20 h, deux heures après l’appel de détresse initial.

L’avion a subi un problème avec son train d’atterrissage, a indiqué à La Presse Canadienne le directeur du service des incendies de Sept-Îles, Michel Cousineau.

De nombreux véhicules d’urgence avaient été déployés sur la piste de l’aéroport afin de parer à toute éventualité.

Pendant qu’un important dispositif d’urgence était mis en place au sol, il a été demandé au pilote de voler en boucle au-dessus de l’aéroport afin que la quantité de carburant dans le réservoir de son appareil diminue.

Ce délai aurait permis au pilote de pouvoir discuter de son problème de train d’atterrissage avec un mécanicien et de le régler, a rapporté M. Cousineau.

«L’atterrissage s’est ensuite fait sans difficulté, mais on avait déployé les mesures d’urgence au cas où il se déroulait quelque chose», a ajouté le directeur du service des incendies.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!