Aaron Vincent Elkaim Adam Vaughan; Joe Cressy; Justin Trudeau. Aaron Vincent Elkaim / La Presse Canadienne

OTTAWA – Les libéraux de Justin Trudeau ont remporté la circonscription très disputée de Trinity-Spadina, à Toronto, lors des élections complémentaires qui avaient lieu lundi dans quatre circonscriptions fédérales.

Les libéraux ont déployé de grands efforts pour rallier cette circonscription du centre-ville de Toronto, qui était représentée depuis 2006 par la néo-démocrate Olivia Chow, veuve de l’ancien chef du Nouveau Parti démocratique Jack Layton. Mme Chow a quitté son poste l’an dernier pour se porter candidate à la mairie de Toronto.

Le libéral Adam Vaughan, recrue vedette et ancien conseiller municipal très populaire, a réussi à défaire le militant social Joe Cressy. Il était en avance de 13 points de pourcentage après le décompte de 65 pour cent des votes.

Les libéraux ont également réussi à conserver la circonscription de Scarborough-Agincourt, en banlieue de Toronto. Arnold Chan, avocat et ancien conseiller politique à l’Assemblée provinciale de l’Ontario, l’a emporté sur le candidat conservateur Trevor Ellis.

La circonscription de Scarborough-Agincourt a été représentée par le libéral Jim Karygiannis pendant 25 ans. Sa décision de se retirer de la politique fédérale pour se diriger vers la scène municipale avait donné aux conservateurs une occasion d’espérer remporter une autre circonscription de la banlieue de Toronto, en faisant appel au conservatisme et aux valeurs familiales de la population multiculturelle de la région.

Même si les conservateurs ont inondé la circonscription de dépliants attaquant Justin Trudeau pour son appui à la légalisation de la marijuana, ils n’ont pas réussi à affaiblir le soutien des électeurs envers le Parti libéral. M. Chan est en effet parvenu à augmenter la marge de victoire des libéraux.

Au coeur de la région pétrolière de l’Alberta, le candidat conservateur David Yurdiga, ancien préfet et conseiller municipal d’Athabasca, l’a emporté sur le libéral Kyle Harrietha dans la circonscription de Fort McMurray-Athabasca. Après le décompte de plus de 80 pour cent des votes, M. Yurdiga détenait 48 pour cent des voix, soit environ 14 points devant M. Harrietha.

Ce résultat contraste fortement avec celui des élections générales de 2011, lors desquelles les conservateurs avaient remporté la circonscription avec 72 pour cent des voix, tandis que les libéraux étaient arrivés troisièmes, avec seulement 10 pour cent.

La hausse du vote libéral laisse croire que Justin Trudeau a eu un certain succès en tentant de changer les perceptions envers son parti en Alberta, un terrain perdu d’avance pour les libéraux depuis que le père du chef actuel, l’ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau, a imposé le Programme énergétique national très contesté il y a plus de 30 ans.

Plus au sud, dans la circonscription de Macleod, l’ancien journaliste John Barlow se dirigeait confortablement vers la victoire avec environ 68 pour cent des voix, bien loin devant son plus proche rival, le libéral Dustin Fuller.

L’avance de M. Barlow sur son rival libéral est toutefois moindre que lors des élections de 2011, quand le conservateur Ted Menzies avait gagné la circonscription avec près de 78 pour cent des voix.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!