QUÉBEC – L’homme soupçonné d’avoir agressé au marteau et au couteau son ex-conjointe, samedi, dans une résidence du secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon, à Lévis, a comparu lundi, à Québec.

Philippe Bernard, âgé de 36 ans, fait face à cinq chefs d’accusations. Il est accusé de tentative de meurtre, d’entrave à la justice, de délit de fuite et deux fois de bris d’engagement, car il lui était interdit d’importuner la présumée victime.

Vers 13 h 45, samedi, cette femme a logé un appel d’urgence après avoir trouvé refuge chez une voisine, affirmant avoir été sévèrement battue par son ancien conjoint.

Le relationniste du Service de police de Lévis, Éric Laliberté, a indiqué que la dame se trouvait dans un piteux état au moment où les forces de l’ordre l’ont rencontrée. Il a précisé qu’elle avait subi des lacérations et qu’elle avait été frappée à la tête, notamment avec un marteau.

M. Laliberté a également affirmé que le présumé agresseur avait lui aussi contacté les policiers en indiquant avoir l’intention de mettre fin à ses jours. Il s’est rendu à l’hôpital où il a été arrêté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!