TORONTO – Russell Williams, reconnu coupable d’agressions sexuelles et de meurtres, a conclu des ententes hors-cours avec certaines de ses victimes, indique le Maclean’s.

Selon le magazine, Williams aurait trouvé un accord financier avec sa première victime d’agression sexuelle, «Jane Doe» et la famille d’une de ses victimes de meurtre, Jessica Lloyd. L’entente aurait été annoncée par l’avocat représentant «Jane Doe» et la famille de Mme Lloyd.

Par ailleurs, la poursuite contre l’ancienne femme de Williams, Mary Elizabeth Harriman, a été abandonnée, toujours selon le Maclean’s.

Williams, une ancienne étoile montante des Forces Armées canadiennes à la base de Trenton, dans l’est de l’Ontario, a été condamné à la prison à perpétuité en octobre 2010 après qu’il eut reconnu sa culpabilité des meurtres de Mme Lloyd et de la caporale Marie-France Comeau.

Ni l’avocat de Williams, ni une des victimes ou une proche d’une des victimes, n’ont pu être joints par La Presse Canadienne, lundi soir.

Maclean’s a indiqué que Williams est toujours mentionné dans une autre poursuite judicidaire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!