SOREL-TRACY, Qc – Les 12 marins turcs contraints de vivre dans le port de Sorel-Tracy depuis 5 mois vont enfin quitter le Québec dimanche.

Les 12 hommes, qui se trouvent depuis avril dernier sur le navire Phoenix Sun sur lequel ils devaient effectuer des travaux, ont été abandonnés à leur sort par leur employeur qui ne leur a payé aucun salaire.

Une mobilisation des citoyens, avec en tête le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a permis de recueillir plus de 10 000 $ afin de venir en aide aux marins.

De son coté, le transporteur aérien Air Transat leur a offert le voyage vers Istanbul, en Turquie.

Transports Canada a saisi le cargo pour l’empêcher de quitter le port et pour forcer le propriétaire en faillite à remplir ses obligations.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!