TORONTO – Santé Canada a émis une mise en garde contre le médicament antidiabétique Actos, qui pourrait accroître les risques de développer un cancer de la vessie.

L’agence fédérale a publié l’avertissement jeudi conjointement avec le fabricant du médicament, Takeda Canada.

Le risque accru de développement d’un cancer de la vessie chez les personnes prenant le médicament Actos inquiète depuis longtemps, et Takeda Canada a mené une étude de 10 ans pour en évaluer les fondements.

Selon Santé Canada, un rapport émis à la moitié de l’étude suggère que le fait de prendre Actos pendant plus de 12 mois augmente le risque de développement d’un cancer de la vessie.

Les gens qui n’utilisaient pas le médicament ont développé un cancer de la vessie selon un taux de sept cas sur 10 000 personnes, alors que ce taux était plutôt de 10 cas par 10 000 personnes chez les gens utilisant ce médicament pour lutter contre le diabète de type 2.

Selon l’avertissement, les risques semblent les plus élevés pour les gens qui consomment le médicament pendant plus longtemps ou à plus forte dose, mais on ne peut pas éliminer la possibilité qu’il existe un risque même après une utilisation à court terme.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!