OTTAWA – Le gouverneur général estime que la violence à laquelle on assiste cette année lors des éliminatoires de la Ligue nationale de hockey est anti-canadienne, et représente un exemple inquiétant pour les enfants qui désirent jouer au hockey.

Lors d’une entrevue avec La Presse Canadienne, David Johnston a parlé du hockey comme du «sport magnifique», en raison de sa vitesse, du niveau d’habileté requis et du travail d’équipe.

M. Johnston s’est cependant dit rebuté par la violence gratuite et les combats qu’il a vus dernièrement, particulièrement lors du match entre Philadelphie et Pittsburg plus tôt cette semaine.

Au dire du gouverneur général, les Canadiens sont tenaces et compétitifs, mais ils n’ont pas de désir de confrontation, et le hockey d’aujourd’hui apprend à la nouvelle génération à tourner le dos à cette culture.

M. Johnston a déjà joué au hockey, et il sait bien que le sport est rude et conçu pour être ainsi. Il estime toutefois qu’il existe une différence majeure entre rudesse et violence.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!