MONTRÉAL – Le nouveau chef du NPD, Thomas Mulcair, n’a pas oublié ses rivaux de la course à la succession de Jack Layton en formant son nouveau cabinet-fantôme.

M. Mulcair a décidé de confier des responsabilités importantes aux députés qui ont participé à la course à la chefferie. Par exemple, Nathan Cullen (Skeena—Bulkley Valley) devient leader parlementaire de l’opposition officielle.

Peggy Nash (Parkdale—High Park) retrouve le poste de porte-parole du caucus en matière de finance qu’elle avait délaissé pour se lancer dans la course à la chefferie. Deux autres rivaux de M. Mulcair, Paul Dewar (Ottawa-Centre) et Niki Ashton (Churchill) s’occuperont respectivement des affaires étrangères et de la Condition féminine.

Deux autres députés qui s’étaient retirés de la course avant le congrès, Robert Chisholm (Dartmouth—Cole Harbour) et Roméo Saganash (Abitbi-Baies-James-Nuinavik-Eeyou) ont également été nommés au sein du cabinet fantôme. Le premier s’occupera des pêches et appuiera M. Mulcair au chapitre des affaires intergouvernementales et le second parlera du développement international.

L’ancienne chef intérimaire Nycole Turmel devient whip en chef de l’opposition.

De nombreux députés québécois demeurent au sein du cabinet dont Françoise Boivin (Justice), Alexandre Boulerice (Rosemont-La Petite Patrie) et Hélène Lavardière (Laurier-Sainte-Marie). Les trois n’avaient pas appuyé Thomas Mulcair pendant la course à la direction.

La députée de Saint-Lambert, Sadia Groguhé, épaulera Nathan Cullen en tant que leader adjointe à la Chambre.

Le chef bénéficiera de l’appui de trois chefs adjoints: Libby Davies (Vancouver-Est), David Christopherson (Hamilton-Centre) et Megan Leslie (Halifax).

Thomas Mulcair s’est dit fier de la qualité de son équipe et du sens du devoir que les députés néo-démocrates ont démontré tout au long de la course. «Je suis très heureux que ces trois députés très expérimentés, qui représentent différentes régions du pays, aient accepté de m’aider à diriger notre équipe. Ils ont tous les trois su gagner le respect des Canadiens et la confiance de leurs collègues.»

Il a louangé le courage de Nycole Turmel. «Elle a dirigé le NPD avec brio lors d’une période particulièrement difficile. Elle a gardé l’équipe unie et forte, gagnant le respect de tous les députés, et ce, deux côtés de la Chambre. Elle sera formidable dans son nouveau rôle.»

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!