HIGH RIVER, Alta. – Les Albertains sont appelés aux urnes, lundi, dans le cadre d’élections générales qui pourraient voir le Parti conservateur être chassé du pouvoir pour la première fois en 40 ans, au profit d’une formation plus à droite.

La leader du nouveau parti Wildrose, Danielle Smith, s’est rendue voter dans un centre communautaire de High River, au sud de Calgary. Elle a été accueillie, à sa sortie, par Brigette DePape, la page qui s’était fait remarquer l’an dernier en dévoilant une affiche «Stop Harper» pendant le discours du Trône.

Cette fois, son affiche portait l’inscription «Stop Harper’s Gang». La jeune femme a expliqué vouloir dénoncer les politiques du parti Wildrose qui, selon elle, sont encore plus radicales que celles du gouvernement fédéral de Stephen Harper.

Quelques heures avant le début du vote, le parti Wildrose a révélé qu’il avait récolté des contributions de 2,37 millions $ pendant la campagne, contre 1,8 million $ pour les conservateurs.

La formation de la première ministre sortante Alison Redford cherche à obtenir un 12e mandat majoritaire consécutif. Le Parti conservateur a toutefois tiré de l’arrière dans les sondages pendant l’essentiel de la campagne.

De leur côté, le Parti libéral et le Nouveau Parti démocratique ont peiné à retenir l’attention avec leur message d’impôts plus élevés pour les riches, de réduction des droits de scolarité et d’amélioration des soins de santé publics. Ils ont aussi cherché à empêcher leurs sympathisants moins convaincus de voter en faveur des conservateurs simplement pour bloquer la poussée du Wildrose.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!