Archives Métro

MONTRÉAL – La Sûreté du Québec a arrêté mardi un groupe d’individus qui seraient impliqués dans un réseau de fraude par cartes de paiement sur l’ensemble du territoire du Québec.

Le groupe se spécialisait dans l’installation de terminaux de point de vente trafiqués, ce qui lui permettait d’intercepter illégalement les données personnelles de citoyens. Les suspects pouvaient ainsi fabriquer de fausses cartes et s’en servir pour frauder.

Selon la SQ, la fraude s’élèverait à 2,7 millions $.

La majorité des 14 personnes arrêtées mardi matin résident à Montréal. Sept d’entre elles devaient comparaître par vidéoconférence mardi après-midi, où elles doivent notamment faire face à des accusations de vol de cartes bancaires, de fraude et de complot.

Trois suspects d’âge mineur comparaîtront en Chambre de la jeunesse et quatre autres devront se présenter devant les tribunaux à une date ultérieure. En tout, ce sont près de 150 chefs d’accusations qui seront portés.

Deux perquisitions ont également été menées lors de l’opération policière afin de recueillir d’autres éléments de preuve. Des biens seront saisis à titre de produits de la criminalité, et un compte de banque fera l’objet d’un mandat spécial de saisie.

L’opération de mardi avait été amorcée en octobre dernier à la suite de plaintes formulées par des consommateurs auprès de corps policiers.

La Sûreté du Québec invite d’ailleurs les commerçants à être vigilants pour contrer ce type de fraudes. Ils devraient vérifier régulièrement l’état des sceaux de sécurité sur les terminaux, les vis derrière l’appareil, les ouvertures sur les côtés et au dos, ainsi que l’état de la fente du terminal où est insérée la carte. Ils devraient y porter une attention particulière à l’ouverture et à la fermeture de leur commerce.

Les citoyens devraient aussi être vigilants en vérifiant l’état du terminal de point de vente, et communiquer avec la police s’ils constatent une anomalie sur un terminal ou une fraude.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!