OTTAWA – Le gouvernement fédéral est prêt à étendre aux autres provinces une mesure prise en faveur des travailleurs étrangers temporaires (TÉT) en Alberta, a assuré le ministre de l’Emploi, Jason Kenney.

Dans une lettre envoyée à des députés conservateurs, la semaine dernière, M. Kenney a dit que le gouvernement fédéral donnera une exemption à cette catégorie de travailleurs sans égard à la limite relative aux postes à bas salaire, à condition qu’ils respectent des critères stricts.

M. Kenney affirme que cette mesure permettra aux employeurs de demander une nouvelle étude d’impact sur le marché du travail (ÉIMT) pendant que leurs travailleurs étrangers temporaires présentent une demande de résidence permanente.

Le ministre ajoute que le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration donnera un permis de travail de transition d’une durée d’un an à ces travailleurs dont le séjour est limité à quatre ans.

Selon lui, cette mesure devrait soulager les employeurs dont les travailleurs temporaires étrangers ont déjà présenté une demande de résidence permanente et attendent une réponse.

Il a aussi indiqué à des journalistes, après la période des questions à la Chambre des communes, que le gouvernement était prêt à donner le même privilège à d’autres provinces si celles-ci étaient aux prises avec le même genre de problème. Il a ajouté que l’Alberta était la province qui comptait le plus de dossiers en souffrance dans le cadre du Programme des candidats des provinces.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!