OTTAWA – Le chef d’état-major de la Défense nationale, Tom Lawson, a annoncé mercredi une série de changements chez les officiers supérieurs de l’armée canadienne, dont le départ à la retraite du commandant de l’aviation et la nomination de la première femme au poste de chef du personnel militaire.

Premier changement majeur: le départ à la retraite du lieutenant-général Ivan Blondin, un ancien pilote de chasse qui était devenu il y a un peu plus de deux ans commandant de l’Aviation royale canadienne, à Ottawa, et qui a été l’un des plus fervents partisans du controversé programme d’acquisition d’avions de chasse F-35. Il sera remplacé à ce poste par le major-général Mike Hood, qui prendra du gallon et sera promu lieutenant-général plus tard cette année.

M. Hood sera remplacé au poste de directeur de l’état-major interarmées stratégique, à Ottawa, par le major-général Charles Lamarre, qui avait commandé la force opérationnelle à la fin de la mission canadienne à Kandahar, en Afghanistan.

Le général Lawson a aussi annoncé mercredi que la major-générale Christine Whitecross sera promue lieutenante-générale et deviendra la nouvelle chef du personnel militaire, à Ottawa, en remplacement de David Millar, qui a géré le délicat dossier de la vague de suicides chez les militaires en 2013-2014, et qui prend sa retraite.

Mme Whitecross est habituée aux «premières» dans sa carrière militaire: elle a été la première femme à commander une unité du Génie construction, et la première à commander la Force opérationnelle interarmées (Nord).

«Je n’ai jamais été à l’aise avec l’expression « première femme à »», admettait-elle dans un bulletin des employés du ministère de la Défense nationale, l’automne dernier. «Et je ne me suis jamais mêlée de questions concernant les femmes jusqu’à ce que je devienne (commandante) et que j’aie la possibilité de devenir un mentor. J’ai alors réalisé qu’on peut faire une différence en ouvrant des portes pour les autres, ce qui est tellement gratifiant.»

Par ailleurs, le colonel Hercule Gosselin sera promu au grade de brigadier-général et nommé chef d’état-major – Opérations terrestres, à Ottawa. Le brigadier-général Jean-Robert Bernier, médecin général des Forces armées canadiennes, prendra sa retraite de la Force régulière; il sera remplacé par le colonel Colin MacKay, qui deviendra brigadier-général.

Ces départs à la retraite, ainsi que les promotions et les nominations subséquentes, auront lieu cette année, a indiqué la Défense nationale.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!