Yves Provencher/Métro Sol Zanetti

MONTRÉAL – Le chef d’Option nationalerefuse d’endosser formellementl’un des aspirants chefs du Parti québécois, mais il a bien l’intention de se «positionner sur les idées».

En entrevue avec La Presse Canadienne, vendredi, M. Zanetti a indiqué qu’il faisait «attention» de ne pas accorder son appui à un candidat engagé dans la course à la direction.

Mais même s’il ne l’a pas admis ouvertement en entrevue, M. Zanetti a reconnu implicitement qu’il entretient une certaine communion de pensée avec Martine Ouellet.

Sol Zanetti a salué «son engagement à vouloir faire un référendum dans le cadre d’un premier mandat», une stratégie susceptible, selon lui, de favoriser le ralliement des forces souverainistes.

«Si le PQ décide d’aller dans ce sens-là, je pense que ça va être bon pour éventuellement entamer le dialogue avec les autres partis indépendantistes», a-t-il souligné.

Cependant, pour le moment, M. Zanetti entretient plutôt des conversations avec les électeurs de Richelieu, où il a décidé de se présenter dans le cadre de l’élection partielle qui se tiendra dans cette circonscription le 9 mars.

Le chef d’Option nationale entend profiter de sa campagne pour «convaincre les gens de promouvoir l’indépendance et d’adhérer à ce projet de société» en misant sur des conférences, des assemblées de cuisine et du porte-à-porte.

Il a ajouté qu’à ce jour, ses interlocuteurs se montraient réceptifs. «Les citoyens sur le terrain m’accueillent très bien», a-t-il dit.

M. Zanetti ne semble toutefois pas entretenir de grandes illusions quant au résultat du scrutin du mois prochain.

«Je pense que ce serait phénoménal d’envoyer un premier député élu sous la bannière d’Option nationale à Québec, [mais] la visée du partiest à long terme. On est en train de préparer la relève du mouvement indépendantiste. […] C’est dans cette optique-là qu’on se présentera à chaque élection qu’il va y avoir», a-t-il expliqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!