Archives Métro Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan (à gauche)

CHARLOTTETOWN – Wade MacLauchlan est devenu chef du Parti libéral de l’Île-du-Prince-Édouard, samedi, après une longue carrière universitaire, prenant le relais d’un politicien de longue date de presque 20 ans son cadet.

M. MacLauchlan, âgé de 60 ans, était seul en lice pour la direction de la formation politique après que Robert Ghiz, 41 ans, eut annoncé qu’il se retirait après huit années dans les fonctions de premier ministre.

Il deviendra lundi le 32e premier ministre dans l’histoire de la province après le retrait officiel de M. Ghiz.

L’une des premières décisions d’importance que M. MacLauchlan aura à prendre — en plus de la désignation d’un cabinet — concerne le moment des élections.

Les prochaines élections générales à l’Île-du-Prince-Édouard doivent se tenir au plus tard en avril 2016, mais certains s’attendent à ce que M. MacLauchlan aille de l’avant dès ce printemps plutôt que de briguer un siège dans une élection partielle.

Le nouveau chef libéral s’est fait avare de commentaires sur ses intentions pour les élections, bien que Robert Vessey n’ait pas tardé à quitter le ministère des Transports pour prendre le rôle de son chef de cabinet. Cela offre une occasion à M. MacLauchlan dans la circonscription de York-Oyster Bed, où il réside.

Peu importe le moment où l’appel aux urnes sera lancé, les progressistes-conservateurs dans l’opposition auront aussi un nouveau chef. Le parti a tenu samedi un vote par anticipation dans sa course à trois candidats, dont l’issue doit être déterminée la fin de semaine prochaine au cours d’un congrès à Charlottetown.

M. MacLauchlan, un avocat ouvertement gai, a été président de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, de 1999 à 2011. Avant cela, il avait été doyen de la faculté de droit à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Les libéraux détiennent actuellement 23 des 27 sièges de l’Assemblée législative.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!