MONTRÉAL – Un pilier de la musique, des arts et de la culture acadienne, Marc Chouinard, est décédé mardi. L’homme de 62 ans a perdu son combat contre un cancer.

M. Chouinard, originaire de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, a contribué depuis 1976 à une multitude de projets partout au Canada et en Europe, dont les Sommets de la Francophonie, l’Orchestre Symphonique de Montréal, les East Coast Music Awards (ECMA) et le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick, dont il fut le coprésident.

Récemment, il était le directeur-général du Théâtre Capitol à Moncton où il présentait, chaque année, des centaines d’artistes sur les scènes de cet important espace culturel.

En 2002, il a été nommé membre du Conseil de la Musique du Canada et plus tard, en 2008, les ECMA l’ont honoré du prix de bâtisseur.

Marc Chouinard a aussi été reçu membre de l’Ordre du Canada en 2011, une reconnaissance de «sa contribution à l’épanouissement de la musique, des arts et de la culture acadienne, de même que pour la promotion de la francophonie».

Depuis mardi, les hommages se succèdent pour souligner ce que l’homme a apporté à sa province et au pays.

Parmi ceux-ci, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) a souligné qu’il s’agissait d’une grande perte pour l’Acadie et la francophonie canadienne.

La Fondation nationale de l’Acadie l’a remercié pour avoir «fait de l’Acadie moderne le noyau culturel et artistique qu’elle est devenue».

Quant à l’auteur-compositeur-interprète Zachary Richard, il a écrit que Marc Chouinard, «un grand tendre», va lui manquer.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!