WINNIPEG – Le premier ministre du Manitoba Greg Selinger fait face à la possibilité d’être évincé de son poste en fin de semaine après une révolte ouverte de son caucus qui a divisé le parti néo-démocrate au pouvoir.

Les quelque 1800 délégués au congrès annuel du parti vont choisir entre M. Selinger et deux de ses anciens ministres — Theresa Oswald et Steve Ashton — dans un vote de leadership dimanche.

Le choix sera donc entre un premier ministre qui a mené le parti pendant qu’il sombrait dans les sondages d’opinion, une rebelle qui a brisé les rangs pour critiquer le chef et un député élu depuis fort longtemps sans être nommé à la tête d’un ministère important.

M. Selinger a demandé le vote après que quelques-uns de ses ministres les plus importants, incluant Mme Oswald, aient ouvertement suggéré qu’il considère démissionner pour aider le parti à rebondir après de mauvais sondages — ce qui est largement le résultat de la décision du gouvernement d’augmenter la taxe de vente en 2013.

La course sera vraisemblablement très serrée et devrait nécessiter un second tour. Comme d’autres partis, le NPD provincial prévoit que si un candidat n’obtient pas la majorité lors d’un premier vote, celui qui a récolté le moins de voix est éliminé et un second vote est tenu.

Le premier ministre Selinger a été ministre des Finances pendant 10 ans avant de devenir premier ministre en 2009. Mme Oswald a été ministre de la santé et est présentée comme une option nouvelle, un visage plus jeune pour le parti et M. Ashton est un vétéran de la politique, député depuis 34 ans, qui s’est souvent retrouvé hors du cercle décisionnel du gouvernement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!