Archives Métro Une manifestation de l'ASSÉ en avril 2014.

Le déclenchement de la grève étudiante d’une durée de deux semaines à partir du 23 mars s’est consolidé mercredi après-midi, avec l’atteinte du «plancher de grève» qui porte désormais à plus de 30 000 le nombre d’étudiants dotés d’un mandat de grève.

Plus précisément, c’est 30 155 étudiants, à travers 21 associations étudiantes réparties sur 6 campus différents, qui se sont dotés d’un tel mandat pour contester les politiques d’austérité du gouvernement libéral.

L’atteinte de ce nombre vient confirmer le mouvement à venir puisque certaines associations étudiantes avaient inclus dans leur mandat de grève l’atteinte du «plancher de grève» comme condition pour autoriser le déclenchement de la grève le 23 mars.

D’autres pourront s’ajouter au nombre puisque 61 autres associations étudiantes, regroupant 110 138 membres, prévoient tenir un vote de grève prochainement, selon le site du regroupement «Printemps 2015».

Déjà, des associations comme l’Association des étudiantes et des étudiants de la faculté d’éducation de l’UQAM, l’Association générale étudiante du Cégep du Vieux-Montréal, l’Association des étudiants et étudiantes des cycles supérieurs en sociologie de l’Université de Montréal et l’Association des étudiants et étudiantes en anthropologie de l’Université Laval font partie du mouvement.

Certaines se sont plutôt dotées de mandats de grève pour des journées spécifiques, dont les 23 mars et le 2 avril, jour où aura lieu la manifestation nationale organisée par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ).

Plusieurs associations organiseront des assemblées générales au retour de ces deux semaines de grève, pour la plupart le 7 avril, afin de statuer sur la suite de ce mouvement et possiblement une reconduction du mandat de grève.

Les 4 et 5 avril, l’ASSÉ tiendra également un congrès avec ses associations membres. À son dernier congrès, cet hiver, les membres s’étaient entendus pour «ne mettre aucun moyen de pression de côté» et de considérer d’appeler éventuellement à une grève générale illimitée. La question devrait être abordée au congrès du mois d’avril, a indiqué un porte-parole à Métro.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!