Véronique Leduc / TC Media L'entreprise américaine Target ferme ses 133 magasins au Canada, dont celui de Pointe-Claire.

MINNEAPOLIS – Target Canada mettra la clé sous la porte le dernier de ses 133 magasins le 12 avril — soit un mois avant la date prévue.

L’entreprise a annoncé par voie de communiqué que les trois centres de distribution et le siège social à Mississauga avaient déjà été fermés. La liquidation de l’inventaire se poursuivra dans certaines villes, a-t-on ajouté.

Le président-directeur général de Target Canada Aaron Alt a déclaré qu’il était satisfait des ventes de liquidation et de la vitesse des opérations de restructuration. Le processus de vente supervisé par les tribunaux suit son cours et il devrait se terminer en juin, selon M. Alt.

Le 15 janvier, Target avait annoncé qu’il quittait le Canada et fermait ses magasins, pour la plupart ouverts en 2013. L’entreprise avait alors affirmé qu’il lui aurait fallu des années avant d’atteindre la rentabilité, parce que leur ouverture bâclée avait nui à leur réputation auprès des consommateurs canadiens. Target s’était alors placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

Une vente de liquidation a commencé en février et plusieurs avocats tentent d’évaluer les conséquences du départ de Target. Plusieurs créanciers, dont des propriétaires et des distributeurs, veulent récupérer l’argent qu’ils ont investi.

À la fin du mois de mars, un contrôleur désigné par le tribunal pour superviser la liquidation de Target au Canada avait affirmé que les 133 magasins seraient définitivement fermés au public «dès la mi-avril».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!