Raad Adayleh Raad Adayleh / The Associated Press

OTTAWA – Le premier ministre du Canada s’apprêterait à accueillir le roi Abdallah II de Jordanie à Ottawa dans les prochains jours, selon un quotidien jordanien.

Le «Jordan Times» a écrit que le roi Abdallah II se rendrait à Ottawa dans le cadre d’un voyage de trois jours qui a commencé en Indonésie, où il a participé au Sommet afro-asiatique. Il ferait ensuite escale à San Francisco, aux États-Unis, pour des rencontres d’affaires, avant de finir son périple à Ottawa pour rencontrer Stephen Harper et «plusieurs autres représentants».

Le quotidien n’a pas précisé la date exacte de la visite du souverain au Canada. Le Bureau du premier ministre Harper n’a pas voulu commenter l’information.

Le petit royaume du Moyen-Orient est devenu un allié important du Canada dans la lutte contre le groupe armé État islamique (ÉI). Il fait partie de la coalition internationale qui mène des frappes aériennes contre les extrémistes en Syrie, avec les États-Unis, l’Arabie saoudite, Bahreïn et le Qatar.

La Jordanie est aussi impliquée indirectement dans le conflit syrien puisqu’elle accueille environ 625 000 réfugiés — sur une population de huit millions d’habitants.

Le premier ministre Harper s’est rendu en Jordanie en janvier 2014 et s’est engagé à verser 105 millions $ au pays pour l’aider à gérer l’afflux de réfugiés. À l’époque, le roi Abdallah II avait souligné la contribution du Canada au sein de la communauté internationale.

Le souverain avait ajouté que, tels «des frères», M. Harper et lui allaient travailler ensemble pour affronter les nombreux défis en matière de sécurité.

«(La Jordanie) est l’un de nos plus grands partenaires sur tous les plans, sur le commerce, en terme de développement et en terme de sécurité sur cette région du monde», avait déclaré le premier ministre canadien.

L’année dernière, l’épouse du roi, la reine Rania — une militante pour le développement — était l’une des distinguées invitées du premier ministre Harper à sa conférence de trois jours sur son initiative concernant la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Le dernier voyage du roi Abdallah II au Canada remonte à 2007. Stephen Harper et lui semblent avoir développé une relation chaleureuse depuis ce temps.

Le roi Abdallah II est le fils du défunt roi Hussein, perçu par plusieurs comme l’un des dirigeants les plus conciliateurs de la région. En 1994, le roi Hussein est devenu le deuxième chef d’État arabe à reconnaître Israël.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!