DRUMMONDVILLE, Qc – Un coup fatal semble avoir été porté à un réseau de producteurs de drogues dont les activités se concentraient dans la région du Centre-du-Québec.

Pas moins de 75 policiers ont été mobilisés, très tôt mercredi matin, pour épingler simultanément les sept membres présumés de cette organisation criminelle.

Les forces de l’ordre ne se sont pas seulement contentées de procéder à cet important coup de filet.

Elles ont également effectué quatre perquisitions à Drummondville, où un laboratoire clandestin a notamment été ciblé. Une autre saisie a, par ailleurs, été menée à Saint-Nazaire-d’Acton, en Montérégie.

Vers midi, les policiers n’étaient pas prêts à dresser un bilan complet de cette opération à plusieurs volets car ils poursuivaient toujours leur travail sur le terrain.

Par contre, la porte-parole de l’Escouade régionale mixte de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Aurélie Guindon, était en mesure d’affirmer que du cannabis et des comprimés de méthamphétamine avaient été découverts. Elle a ajouté que, selon toute vraisemblance,cette marchandise n’était pas destinée à être vendue de manière improvisée.

«On parle d’un réseau qui aurait tout de même été bien structuré. Il aurait produit de la drogue et aurait été organisé pour l’écouler sur le marché», a spécifié Mme Guindon.

Elle a précisé que les forces de l’ordre ont mis la main au collet de la présumée tête dirigeante du groupe, un homme de 33 ans de Drummondville.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!