VICTORIA – La première ministre libérale de Colombie-Britannique, Christy Clark, est impatiente de travailler de façon constructive, «pour la prospérité de l’Ouest», avec sa nouvelle homologue de l’Alberta, la néo-démocrate Rachel Notley.

Dans un communiqué, Mme Clark félicite la nouvelle première ministre et son équipe, et remercie aussi les progressistes-conservateurs de Jim Prentice pour leur contribution à la vie publique.

Le Nouveau Parti démocratique a remporté mardi une victoire historique en Alberta, chassant les conservateurs au pouvoir depuis 44 ans dans cette province. M. Prentice, un ancien ministre de Stephen Harper, a aussitôt démissionné, mardi soir, de son poste de chef du parti — et du siège qu’il venait d’obtenir à l’Assemblée législative.

Mme Clark s’était réjouie de l’assermentation de M. Prentice au poste de premier ministre en septembre dernier, y voyant la promesse de meilleures relations entre les deux gouvernements après le régime Alison Redford, qu’elle qualifiait d’«ère glaciaire». Elle avait même soutenu à l’époque qu’aucun premier ministre, dans toute l’histoire de l’Alberta, n’avait aussi bien compris la Colombie-Britannique que M. Prentice.

Le chef du NPD de Colombie-Britannique, John Horgan, était bien sûr enchanté de la victoire de son parti frère dans la province d’à côté. Il estime qu’il s’agit là d’une bonne nouvelle pour les citoyens de sa province.

Le NPD, qui n’avait jamais récolté jusqu’ici plus de 16 sièges en Alberta, a ravi mardi 53 circonscriptions sur 87, l’assurant d’un gouvernement majoritaire. Les conservateurs n’ont récolté que 10 sièges et sont maintenant relégués au troisième rang derrière le parti de droite Wildrose, qui formera l’opposition officielle, avec 21 députés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!