Joshua Trujillo Joshua Trujillo / The Associated Press

Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à savoir ce que signifie l’acronyme LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle, transidentitaire) et à connaître la transphobie, selon un sondage réalisé par Léger Marketing pour le compte de la Fondation Émergence, un organisme qui vise à sensibiliser la population aux enjeux de la diversité sexuelle.

Entre 2013 et 2015, la proportion de Canadiens qui connaissent les termes LGBT et transphobie sont respectivement passé de 40% et 61% et de 40% à 56%. Notons que la transphobie fait pour la première fois officiellement partie de la Journée internationale contre l’homophobie qui se tient dimanche. Les Québécois sont par ailleurs les Canadiens les moins au courant des termes transphobie (42%) et LGBT (40%).

Ce coup de sonde réalisé pour la Fondation Émergence avait comme thème «Les Alliés affichent leurs couleurs» et cherchait à savoir l’aisance qu’ont les personnes hétérosexuelles à donner leur appui aux causes LGBT. Au Canada, 68% des répondants hétérosexuels ont affirmé qu’il était facile (très facile ou assez facile) d’afficher leur appui aux personnes LGBT devant leur entourage immédiat.

Parmi les répondants du Québec, cette proportion se chiffre à 76%, il serait donc plus facile d’afficher son appui ici que dans le reste du Canada (66%). Seulement 6% des sondés de la province ont d’ailleurs répondu qu’il était «très difficile» d’exprimer son soutien aux personnes LGBT devant son entourage.

Pour ce qui est d’affirmer son appui ouvertement en milieu de travail, le Québec est, avec la Colombie-Britannique, la province où cela serait le plus facile (64%). La moyenne canadienne se situe à 56%.

«Ce sondage témoigne de l’ouverture des Québécois à l’égard de la diversité, mais certaines données indiquent toutefois que les préjugés persistent à quelques niveaux, notamment en milieu de travail», a fait savoir la présidente de la Fondation Émergence, Martine Roy, par voie de communiqué.

Lisez le sondage complet

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!