Archives Métro

OTTAWA – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) avise que des plaintes ont été enregistrées au cours des derniers jours concernant la présence de clous et d’aiguilles dans des pommes de terre vendues dans les provinces maritimes.

Les Compagnies Loblaw Limitée ont rappelé samedi certains emballages de pommes de terre vendus en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Ceux-ci pourraient contenir «des objets métalliques insérés» dans les patates.

Les sacs de 5, 10 et 15 livres de marque «Farmer’s Market Russet» ainsi que les sacs de 50 livres de marque «Strang’s Wholesale Jumbo Potatoes for chips» ont entre autres été rappelés.

Vendredi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé que deux hommes avaient trouvé un clou dans des pommes de terres achetés à Antigonish et à Barrington Passage, en Nouvelle-Écosse.

Des autorités policières de l’Île-du-Prince-Édouard ont également reçu des plaintes semblables cette semaine.

L’ACIA et Loblaw affirment qu’aucune blessure liée à ce que l’ACIA qualifie «de possible altération de produit» n’a été signalé jusqu’à présent.

L’Agence ajoute que puisque «l’altération d’un produit» est une infraction criminelle, la GRC mène une enquête. Elle invite les consommateurs qui trouveraient des objets métalliques dans leur sac de pommes de terre à contacter la police.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!