MONTRÉAL – La fin du week-end a été marquée par deux accidents mortels impliquant des véhicules motorisés sur le territoire québécois.

Le premier événement est survenu dimanche vers 17 h dans la municipalité de La Doré, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Un homme de 56 ans a perdu le contrôle avec son véhicule tout-terrain (VTT) dans un sentier du rang Saint-Paul, a indiqué Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec. La cause de cette perte de contrôle était toujours inconnue en soirée.

Le quinquagénaire a perdu conscience et n’a pu être réanimé, malgré les tentatives de son fils de 33 ans qui participait à cette promenade à bord d’un autre VTT.

Le décès de l’homme a été constaté au centre hospitalier de Roberval. Il ne portait pas de casque, selon les autorités.

La Sûreté du Québec a révélé en soirée que l’alcool pourrait être un «facteur dans cette collision». Des vérifications à cet effet devaient être effectuées sur le corps du défunt et auprès de son fils, a indiqué la police.

Une heure et quart après ce drame, un second accident mortel est survenu, cette fois à Saint-Évariste-de-Forsyth, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Un motocycliste de 29 ans originaire de La Guadeloupe, en Beauce, a été impliqué dans une collision mortelle après avoir emprunté la motocyclette de type moto-cross d’un ami.

Alors qu’il arrivait au bout d’un rang, il aurait été incapable de s’immobiliser et s’est retrouvé sur la route 108, où il a été happé par une voiture.

L’homme, qui souffrait de graves blessures, a été transporté au centre hospitalier de Saint-Georges, où il est décédé.

Une inspection mécanique sera effectuée sur la motocyclette, a indiqué la Sûreté du Québec. Le conducteur ne portait pas de casque lors de l’accident.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!