Archives

EDMONTON – La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a élaboré une «feuille de route» dans le but d’aider les citoyens à évaluer les différents partis politiques en vue des prochaines élections fédérales, prévues le 19 octobre.

À l’issue de son congrès annuel à Edmonton, la FCM souhaite que les partis fédéraux s’engagent à hausser de 1,5 milliard $ par année les investissements dans les «infrastructures lourdes» (routes, ponts ou aqueduc), par l’entremise d’une source prévisible de financement comme le Fonds fédéral de la taxe sur l’essence.

Les municipalités souhaitent aussi que le gouvernement fédéral mette en place des incitatifs fiscaux pour encourager la construction de logements sociaux, qu’il aide financièrement les villes à construire ou à mettre à niveau des infrastructures résistantes au climat, et qu’il consulte davantage les pouvoirs locaux, notamment en matière de lutte à la criminalité.

Le nouveau président de la FCM, le conseiller municipal de Vancouver Raymond Louie, élu sans concurrent en fin de semaine, a rappelé que la fédération voulait aussi tenir un débat des chefs fédéraux sur les enjeux municipaux.

Elizabeth May, du Parti vert, Thomas Mulcair, du Nouveau Parti démocratique, et Justin Trudeau, du Parti libéral, se seraient déjà engagés à participer à un tel débat national, a indiqué M. Louie.

En attendant, la FCM promet que «d’ici au jour des élections, les élus municipaux ne ménageront aucun effort afin d’imposer sur toutes les tribunes les enjeux et les solutions décrits dans la Feuille de route».

D’ailleurs, ce dialogue a déjà été amorcé au congrès, avec la visite de Mme May et de MM. Trudeau et Mulcair, mais aussi des ministres fédéraux Ed Fast (Commerce international), Joe Oliver (Finances) et Kellie Leitch (Travail et Statut de la femme).

M. Louie n’a pas voulu indiquer par ailleurs si la FCM attribuerait un «bulletin de notes» aux partis fédéraux pendant la campagne, comme le font certains groupes de pression.

«Pour l’instant, nous publions une feuille de route. Nous en débattrons ensuite et nous verrons comment les partis fédéraux se comportent. Après cela, je crois que les citoyens pourront juger par eux-mêmes», a souhaité M. Louie, qui était jusqu’en fin de semaine vice-président de la FCM.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!