Métro

TORONTO – Le gouvernement fédéral a annoncé mardi une stratégie nationale pour améliorer la littératie financière des citoyens.

Ottawa a mis sur pied un site internet, «Compte sur moi, Canada», où sont regroupés divers intervenants en matière de littératie financière, afin d’aider les Canadiens «à acquérir les connaissances, les compétences et la confiance nécessaires pour prendre les décisions financières qui conviennent à leurs besoins».

La chef du développement de la littératie financière, Jane Rooney, nommée il y a un an, a rappelé mardi que les Canadiens éprouvent encore des difficultés à gérer leur porte-monnaie. Son agence a ainsi estimé que 60 pour cent des Canadiens ignorent combien d’argent ils devraient mettre de côté pour leur retraite, et que 55 pour cent n’utilisent pas de budget pour gérer les finances du ménage.

Le ministre d’État aux Finances, Kevin Sorenson, a aussi précisé que les nouveaux arrivants et les Autochtones ont de la difficulté à gérer leurs finances personnelles, et ne savent pas vers quels services se tourner pour obtenir de l’aide. Il a indiqué que le plus récent budget prévoyait une somme de 10 millions $ pour le programme de littératie, financé d’abord par l’Association des banquiers canadiens.

Le ministre d’État Sorenson espère d’ailleurs que d’autres entreprises imiteront les institutions financières et encourageront leurs employés à épargner pour le futur. Mais les Canadiens doivent aussi être patients et déterminés, a dit le ministre, car la littératie financière n’est pas simple.

C’est l’Agence de la consommation en matière financière du Canada qui sera en charge de cette stratégie nationale, qui fait suite à la stratégie «Renforcer la littératie financière des aînés», lancée en octobre 2014. Celle-là était notamment destinée à mettre en garde les personnes âgées contre les fraudes et escroqueries potentielles.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!