OTTAWA – Les fuites du rapport du vérificateur général du Canada sur les dépenses des sénateurs en a mis quelques-uns en colère.

La libérale Céline Hervieux-Payette a manifesté mardi son intention de soulever une question de privilège, demandant au président du Sénat, Leo Housakos, d’enquêter sur la source de ces fuites.

Elle soutient qu’elles ont violé le droit fondamental des sénateurs nommés dans le rapport de Michael Ferguson à la présomption d’innocence et à une défense juste et équitable.

De plus, affirme-t-elle, ces gens qui ont coulé des passages du document aux médias ont causé des dommages inégalés au Sénat et entravé ses activités.

Le contenu du rapport de M. Ferguson, formellement déposé mardi, a été coulé dans les médias immédiatement après qu’il a été remis à la direction du Sénat, jeudi dernier.

Mme Hervieux-Payette ne fait pas partie des 30 sénateurs signalés par le vérificateur général pour avoir prétendument réclamé le remboursement de dépenses injustifiées.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!