Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

OTTAWA – Des employés de la Chambre des communes ont été ciblés par des pirates à la recherche de renseignements personnels.

Une note de service transmise par le personnel des technologies de l’information des Communes indique que les employés, de même que des travailleurs du secteur privé, sont «actuellement la cible de plusieurs cyberattaques».

La première alerte, transmise vendredi matin, affirmait que les pirates avaient volé une grande quantité de données personnelles.

Une deuxième alerte, envoyée peu après midi, ajoute que rien ne prouve que des données personnelles aient été volées dans les comptes d’employés, mais indique que ces comptes ont été ciblés.

Il semble que les pirates envoient des courriels hameçons semblant provenir de comptes officiels, mais qui servent en fait à inciter le destinataire à fournir des informations personnelles à un site web.

L’an dernier, une attaque à l’hameçonnage semblant avoir été ordonnée par un État avait permis à des pirates d’infiltrer les systèmes informatiques du Conseil national de recherches du Canada (CNRC).

Le gouvernement avait blâmé la Chine pour cette attaque, qui avait forcé le CNRC à fermer son système informatique et à utiliser un réseau temporaire pendant qu’un nouveau système pouvant résister au piratage était mis en place.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!